Danger des puits (Asphyxie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Danger des puits (Asphyxie)

Message par zeppelin le Jeu 8 Juil 2010 - 12:19

Salam
Dernierement, la mort a fauché trois membres d'une même famille a Ain Temouchent, ces trois jeunes hommes ont péri asphyxiés a cause d'une motopompe qui ne marchait plus.
Peut etre que la majorité d'entre vous sont des femmes, mais ceci n'empeche pas le fait que vous pouvez canaliser ces quelques mesures de prevention a des parents ou des voisins pour eviter ce genre de drame.
PRINCIPE
Une motopompe est une machine dotée d'un moteur a explosion qui fonctionne a l'essence ou au mazout (il faut de l'oxygène, du carburant et de la chaleur). Generalement, les agriculteurs trouvent certaines difficultés a aspirer l'eau a partir du bord superieur du puits, alors ils mettent la pompe dedans, le moteur a plein régime pour refouler l'eau la ou il faut.
Au debut, tout va bien, apres un certain temps, l'atmosphere du puits se sature de gaz brulés (ils proviennent de l'echappement du moteur), le moteur commence a "tousser" car la combustion ne se fait plus comme il se doit (l'oxygène necessaire ne suffit plus car il est saturé de monoxyde de carbone) et le moteur s'arrete de lui même.
LA BETISE
C'est la que la betise intervient, notre bonhomme se met dans la tete de "descendre" voir ce qui "cloche" PREMIERE BETISE, comme le puits n'est pas equipé d'escalier ni d'ascenseur, une echelle ou une corde permet l'accès a la pompe. Une fois arrivé, notre bonhomme verifie le reservoir de carburant, il n'est pas vide, alors il commet la DEUXIEME BETISE et s'efforce de faire redemarrer le moteur (il n'y a pas de cle qu'on tourne pour le faire demarrer, mais une cordelette qu'on enroule sur une poulie, puis on tire sec), deja qu'il respire difficilement, il est a l'etroit, et le moteur qui ne demarre toujours pas, il s'essoufle tout en respirant les gaz brulés saturés de monoxyde de carbone (c'est un gaz compose d'un atome de carbone, quand on le respire, il colle aux globules rouge et ne les lache plus). Apres deux ou trois entatives, le type perd conscience.
A ce stade il n'est pas encore mort, juste asphyxié, s'il est ramené a l'air libre ou mieux a l'hopital, on le verra vieillir.
La TROISIEME BETISE commence ici, des collegues ou des parents se mettent dans la tete de le ramener d'en bas, alors y en a un qui descend, le trouve, lui parle, essaie de le prendre comme il peut, n'y arrive pas ou meme s'il y arrive il va perdre connaissance lui aussi PARCE QU'IL A RESPIRE LES GAZ SATURES DE MONOXYDE CE CARBONE, c'est ce qui arrivera a quiconque tentera de lui (leur) venir en aide.

Ce qu'il faut retenir:
- Eviter de mettre la motompompe dans un milieux clos ou confiné (laissez la respirer)
- S'il se trouve qu'elle doit etre place a l'interieur du puits, prevoyez un dispositif de ventilation (ben oui, sinon elle ne marchera pas bien) pour cela, placez deux tubes l'un dans l'autre (genres conduite de cheminée) avec un coude orienté contre le vent, comme le periscope d'un sous-marin, le coude va canaliser l'air vers le puits et le ventiler (il faut avoir une petite brise et y en a toujours en plein air) sinon placez un tuyau directement raccorder a l'orifice d'echappement et ramenez le hors du puits, comme ca les gaz se disperseront dans la narure.
- Tout individu qui doit descendre doit etre encordé, comme ca, si un pépin lui arrive on le tire et on le ranime en attendant les secours (sinon il meurt)
- si jamais vous etes obligé de descendre dans un puits, prenez un briquet avec vous, allumez le et descendez, s'il s'eteint, remonter et allez vous coucher, revenez demain et refaite le tentative avec le briquet. (le briquet alluméc'est votre temoin de presence d'oxygène)
Je sais que c'est un peu long , mais une fois le principe dans la tete, ca devient facile.
avatar
zeppelin
Langue pendue

Nombre de messages : 188
Age : 45
Localisation : Tassili hoggar
Date d'inscription : 28/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger des puits (Asphyxie)

Message par Ben le Mar 13 Juil 2010 - 9:11

Tient à ce sujet Zepelin, un article de la protection civile: Un peut dépasser, mais bon a savoir pour les statistiques.
Le risque d'asphyxie

Chaque année, plusieurs cas de décès par asphyxie causés par les gaz et autres combustibles sont enregistrés par les services de secours de la protection civile.
Ainsi, durant l'année écoulée, les statistiques arrêtées par l'Institution font état de 985 personnes incommodées ou intoxiquées par les gaz brulés ou le CO2, dont, malheureusement, 291 cas de décès.
Pour ce qui concerne l'année en cours, 218 décès ont déjà été enregistrés pour la période de janvier à octobre.
En fait, plutôt que d'être la conséquence de circonstances imprévues, la majorité de ces décès par asphyxie due aux gaz résulte de l'inobservation des règles et consignes de prévention en matière de sécurité.
Ces accidents sont souvent la conséquence de la mauvaise aération ou de son absence, de la non conformité des équipements de chauffage, du montage et de la mise en oeuvre aléatoires de ces équipements par un personnel non qualifié.
Convaincue du fait qu'il s'agit d'un problème de prise de conscience, la Direction Générale de la Protection Civile, lance une semaine de prévention et de sensibilisation à l'adresse des citoyens sur le danger d'asphyxie au niveau de l'ensemble du territoire national, à partir du 20 décembre 2009 et ce, en collaboration avec les services locaux de la Santé et de la SONELGAZ.
Afin d'assurer plein succès à cette importante campagne de sensibilisation, les Directions de Protection civile des wilayas se doivent d'organiser localement des caravanes d'information de proximité à même de toucher le maximum de populations en s'appuyant sur l'expérience acquise lors des caravanes précédentes notamment la dernière campagne de sensibilisation sur les inondations pendant le mois de septembre dernier.

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6630
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger des puits (Asphyxie)

Message par zeppelin le Dim 18 Juil 2010 - 18:26

Salam
Said B, ces cas se sont produits essentiellement en periode de froid, et on observe ça surtout quand il neige. En automne certains menages font l'acquisition de poeles a gaz, neufs ou vetustes, qu'ils mettent en place eux même.
Generalement ce sont les conduits d'evacuation des gaz brulés qui causent le drame, soit ils sont mal imbriqués, fissurés ou pas assez eloignés des fenetres. Si une fuite, aussi infime quelle soit, n'est pas repérée et réparée de suite, au bout de certains jours, il peut survenir un malheur surtout dans les habitations confinées ou mal aérées.
Les gardiens de chantiers, eux se chauffent avec du bois imbibé de mazout, vu leurs conditions de sejour, ils essaient de rechauffer leur gite et laissent le brasero pres de leur couche et le matin on les retrouve aussi raide qu'un madrier.
Les drames qui surviennent dans les puits, sont tout a fait imprévus, sournois même, on pense y faire comme rebrancher un tuyau mais on y laisse sa peau, d'ou la necessité de connaitre le phenomene et ne pas plonger dans le trou a l'aveuglette
avatar
zeppelin
Langue pendue

Nombre de messages : 188
Age : 45
Localisation : Tassili hoggar
Date d'inscription : 28/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger des puits (Asphyxie)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum