Bougaâ livre la guerre au tabac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bougaâ livre la guerre au tabac

Message par Manou le Dim 11 Juin 2006 - 18:07

Le : vendredi 02 juin 2006




1.500 nouveaux cas de cancer chaque année dans la wilaya de Sétif.
50% des cancers sont liés au tabagisme.


C’est à Bougaâ au pied du djebel Tafet dans cette vaste contrée montagneuse de Sidi El-Djoudi que la caravane d’information, de sensibilisation et de prévention contre le tabagisme a achevé jeudi, à l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, sa tournée dans la zone nord de cette wilaya.
Cette belle initiative qui a été mise sur pied par un groupe d’associations, parmi lesquelles «Adhoua» qui œuvre dans le domaine des maladies chroniques, «Oxygène», la Fédération de wilaya des associations de parents d’élèves, le secteur sanitaire et les SMA a permis en effet dans cette vaste campagne de lutte contre le tabagisme en milieu scolaire de toucher une multitude d’élèves dans les daïras de Bougaâ, Hammam Guergour, Maoklane et Guenzet.
Conférences, expositions, distributions de prospectus et projections de films ont été certaines des grandes actions qui ont été mises en œuvre durant une quinzaine de jours pour s’achever en beauté à l’occasion de cette Journée mondiale de l’enfance à l’issue de laquelle ont été récompensés de nombreux élèves qui ont décidé de rompre avec la cigarette et d’autres mal-voyants qui recevront des lunettes de vue. Dans cette salle comble de l’APC, où prenaient place les autorités de cette daïra et de nombreux élèves et enfants diabétiques qui auront eux aussi droit à de nombreux conseils de spécialistes, le professeur Mokhtar Hamdi Chérif, également président de l’Observatoire du cancer en Afrique, dira les danger du tabac et la nécessité de la sensibilisation et la prévention dans la lutte contre le tabagisme. Un phénomène d’un danger établi que le spécialiste en la matière qualifiera «d’épidémie mondiale qui tue 5 millions de personnes par année en attendant de voir ce chiffre doubler en 2030». La prévalence du tabagisme étant de 50% dans ce domaine. «Le tabac est le seul produit de consommation qui tue une personne sur deux», dira M. Hamdi Chérif qui fera un triste constat de cette épidémie industrielle, mortifère et menteuse avant de souligner que 40% des enfants sont exposés au tabagisme passif et que 8 fumeurs sur 10 commencent avant 18 ans, que le cancer tue 15.000 personnes chaque année en Algérie ou pas moins de 30.000 cas sont diagnostiques durant cette même période. Des chiffres dont le triste impact se passeront de commentaires, lorsque le professeur ajoutera que dans la wilaya de Sétif, ce sont 1.500 nouveaux cas tous cancers confondus qui sont diagnostiqués chaque année dont 500 liés au tabagisme. Aussi parlera-t-il de l’urgente dénormalisation du tabac et l’application rigoureuse des textes réglementaires avant de se féliciter de la ratification récente par l’Algérie grâce au Président de la République, de cette convention cadre de lutte antitabac avec l’OMS.

Source: EL MOUDJAHID

_________________
Administrateur
www.bougaa.com
www.maghreb-medias.com
www.hammam-guergour.com

Manou
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 183
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 26/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bougaa.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum