LA VIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA VIE

Message par tiziri le Mar 3 Aoû 2010 - 23:58

DE LA VIE
J'ai lu.

La Vie est comme une île perdue dans l'océan de la solitude, une île dont les rochers seraient nos espérances, et les arbres nos rêves, dont les fleurs seraient notre solitude et les ruisseaux nos aspirations.

3Votre Vie, ami, est une île séparée de toutes les autres îles et régions. 3 Quel que soit le nombre de bateaux qui quittent vos rivages pour d'autres pays, quel que soit le nombre de flottes qui y accostent, 3vous serez à jamais une île séparée, souffrant les affres de la solitude et aspirant au bonheur. 3 Les autres hommes ne vous connaissent point et ils sont loin de compatir à votre solitude ou de vous comprendre.

Je t'ai aperçu mon frère quand, assis sur ton monticule d'or, tu te réjouissais de tes richesses.

Tu étais fier de tes trésors et ancré dans la conviction que chaque poignée d'or amassée tisserait un lien invisible entre les désirs et les pensées d'autrui et les tiens propres.

Dans mon imagination tu apparaissais en grand conquérant, conduisant ses troupes à l'assaut des forteresses de l'ennemi.

Mais quand à nouveau je regardai, je ne vis plus qu'un coeur solitaire se languissant derrière ses coffres d'or, qu'un oiseau affamé dans une cage dorée à la mangeoire vide.

Mon frère, je t'ai vu alors que tu étais assis sur le trône de la gloire.

Tout autour, le peuple t'acclamait comme sa majesté.

Il chantait les louanges de tes actes et magnifiait ta sagesse.

Les yeux étaient fixés sur toi comme sur un prophète et les chants des esprits réjouis montaient jusqu'à la voûte céleste.

Lorsque tu regardais tes sujets, je distinguais dans ton regard les signes du bonheur, de la puissance et du triomphe, tu paraissais être l'âme de leur corps.

Mais, quand à nouveau je regardai, tu étais seul dans ta solitude.

Debout près de ton trône, tu te tournais dans toutes les directions, les bras tendus, comme un exilé qui demanderait grâce et miséricorde à d'invisibles fantômes ou qui mendierait un abri, ne serait-ce que celui pouvant offrir chaleur et amitié.

Mon frère, je t'ai vu aimer une femme merveilleusement belle et poser ton cœur sur l'autel de sa beauté.

Quand je la vis te regarder, les yeux empreints de tendresse et d'amour maternel, je me dis: « Puisse vivre longtemps l'amour qui a chassé la solitude du cœur de cet homme et l'a uni à un autre cœur. »

Hélas, quand à nouveau je regardai, dans ton coeur aimant la solitude était enclose !

Il révélait tout haut ses secrets à la femme aimée, en vain.

Car, derrière ton âme pleine d'amour, je distinguai une autre âme solitaire.

Elle ressemblait à un nuage errant que tu eusses voulu transformer en larmes coulant dans les yeux de ta bien-aimée...

Mon frère, ta vie est comme une maison isolée, loin de toute demeure humaine.

Une maison où aucun regard étranger ne peut pénétrer.

Si elle était privée de lumière, la lampe de ton voisin ne pourrait l'éclairer.

Si elle était sans vivres, les gardes-manger de tes voisins ne pourraient lui en procurer.

Si elle s'élevait dans le désert, tu ne pourrais la transporter dans le jardin d'autres hommes, labouré et cultivé par d'autres mains.

Si elle était construite au sommet d'une montagne, tu ne pourrais la descendre dans la vallée, parcourue par le pas d'autres hommes.

Mon frère, la vie de l'esprit s'écoule dans la solitude, et n'y aurait-il cette solitude et cet isolement, tu ne serais point ce que tu es, ni moi ce que je suis.

Sans cet isolement et cette solitude, j'arriverais à croire en entendant ta voix que c'est ma voix qui parle, ou en voyant ton visage que c'est le reflet de moi-même dans un miroir.

Khali Jibran

tiziri
Langue pendue

Nombre de messages : 289
Localisation : région Pacca
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par tiziri le Mer 4 Aoû 2010 - 0:11

al-Mitra demanda au sujet de l'Amour,

Il leva la tête et regarda la foule sur laquelle un grand silence s'était abattu. D'une voix assurée, il dit:
Quand l'amour vous fait signe, suivez-le,
Bien que ses chemins soient raides et ardus.
Et quand il vous enveloppe de ses ailes, cédez-lui,
Même si l'épée cachée dans ses pennes vous blesse,
Et quand il vous parle, croyez en lui,
Même si sa voix brise vos rêves comme le vent du nord dévastant un jardin.
Car si l'amour vous couronne, il vous crucifie aussi. Et s'il est pour votre croissance, il est aussi pour votre élagage.
De même qu'il s'élève à votre hauteur pour caresser vos plus tendres branches frémissant dans le soleil,
Il descend jusqu'à vos racines et les secoue de leur adhérence à la terre.
Telles des gerbes de blé, il vous ramasse et vous serre contre lui.
Il vous vanne pour vous dénuder.
Il vous tamise pour vous libérer de votre enveloppe.
Il vous pile jusqu'à la blancheur.
Il vous pétrit jusqu'à vous rendre malléables;
Puis il vous assigne à son feu sacré afin que vous deveniez pain sacré au festin sacré de Dieu.
Tout cela, l'amour vous le fait subir afin que vous connaissiez les secrets de votre cœur et, au travers de cette connaissance, deveniez fragment du cœur de la Vie.
Mais si, pusillanimes, vous ne recherchiez que la paix de l'amour et sa volupté,
Mieux vaudrait pour vous couvrir votre nudité et sortir de l'aire de l'amour,
Pour pénétrer dans le monde sans saisons en lequel vous rirez, mais pas de tout votre rire, et pleurerez, mais pas de toutes vos larmes.
L'amour ne donne que de lui même et ne prend que de lui-même.
L'amour ne possède pas et ne saurait être possédé.
Car l'amour suffit à l'amour.
Lorsque vous aimez, vous ne devriez pas dire : "Dieu est dans mon cœur", mais plutôt : "Je suis dans le cœur de Dieu."
Et ne croyez pas qu'il vous appartienne de diriger le cours de l'amour, car c'est l'amour, s'il vous en juge dignes, qui dirigera le vôtre.
L'amour n'a d'autre désir que de s'accomplir.
Mais si vous aimez et ne pouvez échapper aux désirs, qu'ils soient ceux-ci:
Vous dissoudre et être comme l'eau vive d'un ruisseau chantant sa mélopée à la nuit,
Connaître la douleur d'une tendresse excessive,
Recevoir la blessure de votre conception de l'amour,
Perdre votre sang volontiers et avec joie,
Vous réveiller aux aurores, le cœur ailé, et rendre grâces pour une nouvelle journée d'amour,
Vous reposer à l'heure du méridien et méditer l'extase de l'amour,
Revenir à votre foyer le soir, avec gratitude,
Puis vous endormir avec au cœur une prière pour l'être aimé et sur vos lèvres un chant de louange.

Magic, comme tu ne dois pas t"en douter, c'est un copier collé de ce que je désire partager de l'écrit de Khalil Jibran.

tiziri
Langue pendue

Nombre de messages : 289
Localisation : région Pacca
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re

Message par artistabet le Jeu 5 Aoû 2010 - 12:16

Merci oultsama Thiziri de nous partager del'écrit de Khalil jibran.

artistabet
Langue pendue

Nombre de messages : 104
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 25/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par magicbenoit le Jeu 5 Aoû 2010 - 20:35

tiziri a écrit:

Magic, comme tu ne dois pas t"en douter, c'est un copier collé de ce que je désire partager de l'écrit de Khalil Jibran.

Ha!ha! je suis devenu le croquemitaine qui pourchasse la faute de français et les emprunts littérraires lol! lol! lol!

Un jour j'écarterais ce nuage qui masque ta clarté blafarde
J'emprunterais le vent véloce qui plie la cime de l'arbre
Je m'engouffrerais sous ta porte en sifflant
Je ferai vaciller la flamme de ta chandelle
Le cri des montagnes séculaires frémira sur ton échine
La nuit des temps, le temps des nuits
Les nuits sans lune
Les frayeurs d'antan s'effaceront pour te faire place
Si je ne vis que pour un jour
Que ce jour soit tien
Si je ne vis qu'une heure,une minute, une seconde
Si je ne vis que pour toi, que de toi
Mon âme emplie de ton sourire de ta voix
Ce jour nul nuage ne masquera ta clarté rayonnante


Haki Khalti ,libre à toi de retrouver l'auteur de ces vers

magicbenoit
Langue pendue

Nombre de messages : 112
Age : 52
Localisation : Beverly hills
Date d'inscription : 05/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par tiziri le Ven 6 Aoû 2010 - 12:56

Hi Hi Tonton Magic,
Une pauvre féllaha! que je suis, comment pourrais je trouver cet auteur au cœur tendre qui de sa plume a griffonné ces vers?
Je donne ma langue au chat!!!!!!

Merci pour ce beau voyage!!!!!!!!!! voyage d'un instant furtif!
Bien à toi,

tiziri
Langue pendue

Nombre de messages : 289
Localisation : région Pacca
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par tiziri le Ven 6 Aoû 2010 - 12:59

L'Hérisson et L'ours

Par une belle journée ensoleillée, sur les berges de la Loire, Un hérisson rencontra un Ours
Cet ours si haut si fort, tremblant face à cette boule de piquants, se demanda: et si je faisais un brin de chemin avec lui?
Il le prit soigneusement dans ses bras, pour s'isoler en bas de ces escaliers, loin des regards indiscrets,
Petit hérisson, ouvre toi, fait tomber tes piquants au grès de l'amour, répliqua l'ours, tu verra! C'est tellement beau, l'amour,,,,,,
L'hérisson hésitant, répondit: mais c'est quoi l'amour?
L'amour n'est autre qu'un jardin fleurit, offrant un spectacle enchanteur, où chaque être vivant, peut prendre place,
Ainsi, un à un l'hérisson se débarrassa de ses piquants pesant lourd sur son petit corps,
Entre l'ours et l'hérisson nait un sentiment d'affection, d'attachement intense qu'ils étaient loin de se douter, hélas, que ce n'était qu'un doux rêve,,,,,,,,,
Chacun se réveilla un matin seul, à la recherche de la paix de son âme,

tiziri
Langue pendue

Nombre de messages : 289
Localisation : région Pacca
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par tiziri le Ven 6 Aoû 2010 - 13:05

Rêve d'un jour!

Je lui ai sommé de se taire à jamais
Il se réveilla un jour bravant l'interdit
Sourire, gaieté lui a été rendu
Très vite repris, tel un vol à l'arrachée
Toi qui vient de nul part, que serais -je sans toi?
Toi qui vient à ma rencontre, une petite place ne m'était permise dans ton cœur
Tu as arrêté l'heure au cadran de l'horloge
Me privant de ce bonheur furtif
Balayé par le vent l'espoir s'envole
Assise au bord de la Loire, derrière mes lunettes, je l'observe s'éloigner
Je me réveille d'un doux rêve
Se transformant en cauchemar
L'espoir s'envole, tel un oiseau migrateur
A quand la délivrance, de tant de souffrances
Désormais, je ne cherche que la paix de mon âme
Pour me reposer de tout, de toi, de moi, et le refermer de nouveau à jamais

Tonton Magic, je te laisse le soin de corriger!! ne changeons pas les habitudes!! Laughing Laughing Laughing

tiziri
Langue pendue

Nombre de messages : 289
Localisation : région Pacca
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par magicbenoit le Ven 6 Aoû 2010 - 14:22

tiziri a écrit:L'Hérisson et L'ours

Par une belle journée ensoleillée, sur les berges de la Loire, Un hérisson rencontra un Ours
Cet ours si haut si fort, tremblant face à cette boule de piquants, se demanda: et si je faisais un brin de chemin avec lui?
Il le prit soigneusement dans ses bras, pour s'isoler en bas de ces escaliers, loin des regards indiscrets,
Petit hérisson, ouvre toi, fait tomber tes piquants au grès de l'amour, répliqua l'ours, tu verra! C'est tellement beau, l'amour,,,,,,
L'hérisson hésitant, répondit: mais c'est quoi l'amour?
L'amour n'est autre qu'un jardin fleurit, offrant un spectacle enchanteur, où chaque être vivant, peut prendre place,
Ainsi, un à un l'hérisson se débarrassa de ses piquants pesant lourd sur son petit corps,
Entre l'ours et l'hérisson nait un sentiment d'affection, d'attachement intense qu'ils étaient loin de se douter, hélas, que ce n'était qu'un doux rêve,,,,,,,,,
Chacun se réveilla un matin seul, à la recherche de la paix de son âme,

Pfff

magicbenoit
Langue pendue

Nombre de messages : 112
Age : 52
Localisation : Beverly hills
Date d'inscription : 05/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par magicbenoit le Ven 6 Aoû 2010 - 14:27

tiziri a écrit:Rêve d'un jour!

Je lui ai sommé de se taire à jamais
Il se réveilla un jour bravant l'interdit
Sourire, gaieté lui a été rendu
Très vite repris, tel un vol à l'arrachée
Toi qui vient de nul part, que serais -je sans toi?
Toi qui vient à ma rencontre, une petite place ne m'était permise dans ton cœur
Tu as arrêté l'heure au cadran de l'horloge
Me privant de ce bonheur furtif
Balayé par le vent l'espoir s'envole
Assise au bord de la Loire, derrière mes lunettes, je l'observe s'éloigner
Je me réveille d'un doux rêve
Se transformant en cauchemar
L'espoir s'envole, tel un oiseau migrateur
A quand la délivrance, de tant de souffrances
Désormais, je ne cherche que la paix de mon âme
Pour me reposer de tout, de toi, de moi, et le refermer de nouveau à jamais

Tonton Magic, je te laisse le soin de corriger!! ne changeons pas les habitudes!! Laughing Laughing Laughing

Trop facile, avoues que ce n'étais pas si dur de trouver l'auteur Laughing Laughing
En plus je t'avais laissé un indice quand même plus raffiné que les tiens !! Avec tes gros sabots tu as traversé la Lorraine en écrasant le capitaine, car tu étais vilaine, avec tes sabots, ho!ho!

magicbenoit
Langue pendue

Nombre de messages : 112
Age : 52
Localisation : Beverly hills
Date d'inscription : 05/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par tiziri le Ven 6 Aoû 2010 - 15:36

Magic,
Sais tu que cet auteur m'est très cher?
Comment l'ignorer!!!!
hi hi c'est pour t'embêter voyons!!!! Laughing Laughing Laughing
mes gros sabots que l'ours m'a prêté un jour......

tiziri
Langue pendue

Nombre de messages : 289
Localisation : région Pacca
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par tiziri le Lun 9 Aoû 2010 - 20:48

Bonsoir à tous,

Ce forum devient léthargique!!
Tout d'un coup, plus rien, le néant.......................
Alors ou êtes vous?
Sad Sad Sad

tiziri
Langue pendue

Nombre de messages : 289
Localisation : région Pacca
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par tiziri le Lun 9 Aoû 2010 - 20:55

ELLE........

Élégante comme une rose d’été
Qui se pavane dans un jardin fleuri
Aux couleurs fluorescentes
A la splendeur de la silencieuse nuit
Ils marchaient seuls sur le sable mouillé
Sentant les embruns de l’eau salée
Puis fut le premier et charmant baiser
Sorti des lèvres de sa bien-aimée
Comme une belle fleur qui jaillit
Cet ébat au clair de lune les a uni
D’un amour scellé à jamais

tiziri
Langue pendue

Nombre de messages : 289
Localisation : région Pacca
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par nina le Mar 10 Aoû 2010 - 23:12


nina
Nouveau

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 10/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par tiziri le Mar 10 Aoû 2010 - 23:23

Nadia19300 a écrit:

Magnifique Nadia
Faut il encore que tout le monde comprenne l'arabe!!!
Je doutes, alors traduit leur ces vers que je trouve sublimes......

tiziri
Langue pendue

Nombre de messages : 289
Localisation : région Pacca
Date d'inscription : 14/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par solensa le Lun 23 Aoû 2010 - 12:26

C'est bon d'être en vie.

La vie est une aventure dont on ne sort pas vivant.

La vie est courte mais on s'ennuie quand même.

Quiconque n'est pas maître de sa vie est esclave de quelque chose ou de quelqu'un


La vie ne se coupe pas en tranches: ce n'est pas du gâteau.

La vie est comme un bon livre. Plus on avance, plus on comprend se qui se passe.

solensa
Langue pendue

Nombre de messages : 119
Age : 29
Localisation : alone in desert.
Date d'inscription : 03/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VIE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum