Infos-Monde-Israël - Palestine: Le dossier complet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Infos-Monde-Israël - Palestine: Le dossier complet

Message par Ben le Sam 10 Jan 2009 - 18:32

L'Exécutif musulman appelle à manifester pacifiquement dimanche



L'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) a lancé samedi un appel à manifester "dans un esprit de fraternité, de sérénité et de paix", dimanche dans les rues de Bruxelles, pour dénoncer la mort de victimes innocentes dans la bande de Gaza, soumise aux frappes de l'armée israélienne.

L'organe, qui représente le temporel du culte musulman en Belgique, se joint ainsi à plusieurs associations musulmanes et ONG qui organiseront dimanche une manifestation pro-palestinienne dans le centre de Bruxelles pour dénoncer la situation dans la bande de Gaza.

L'EMB, ainsi que son Assemblée générale, s'indignent des "crimes" perpétrés contre les populations innocentes de Gaza.

Appel au calme
"Nous appelons tous les citoyens, toutes confessions et origines confondues, à exprimer leur désaveu total, et ce dans un esprit de fraternité, de sérénité et de paix, lors de la manifestation nationale de ce dimanche, pour sauvegarder le 'vivre ensemble', un des acquis de la Belgique", indiquent l'EMB et son assemblée générale.

Les forces de l'ordre considèrent cette manifestation comme étant à risque, "au même titre que toute manifestation revendicative". Ces derniers jours, des manifestations à Anvers contre les frappes israéliennes dans la bande Gaza ont mené à des échauffourées et des arrestations.

"Dans le calme, la dignité et le respect de l'autre"
Vendredi, la plate-forme interreligieuse et interphilosophique Bruxelles-Espérance, présidée par le ministre-président bruxellois Charles Picqué et le député bruxellois Jos Chabert, avait déjà appelé les Bruxellois à manifester leurs opinions "dans le calme, la dignité et le respect de l'autre".

Dans la nuit de vendredi à samedi, Israël a poursuivi ses bombardements sur la bande de Gaza, ignorant un appel du Conseil sécurité de l'ONU à un cessez-le-feu immédiat des hostilités qui ont déjà fait au moins 800 morts chez les Palestiniens. (belga/dl) [b]
10/01/09 12h23

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.

Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 10408
Age : 55
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos-Monde-Israël - Palestine: Le dossier complet

Message par Ben le Sam 10 Jan 2009 - 19:00

Lire aussi Arrow Cliquer sur les liens.

Un millier de manifestants à Hasselt - Arrow - http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/604141/2009/01/10/Un-millier-de-manifestants-a-Hasselt.dhtml

L'Exécutif musulman appelle à manifester pacifiquement dimanche - Arrow - http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/604070/2009/01/10/L-Executif-musulman-appelle-a-manifester-pacifiquement-dimanche.dhtml

Tout sur:

>>Israël : Arrow http://www.7sur7.be/7s7/article/pagedList.do?language=fr&navigationItemId=1481&navigation=home&nodeId=203294&nodeTitle=Israel

>>Hamas: Arrow http://www.7sur7.be/7s7/article/pagedList.do?language=fr&navigationItemId=1481&navigation=home&nodeId=44421&nodeTitle=Hamas

>>Gaza: Arrow http://www.7sur7.be/7s7/article/pagedList.do?language=fr&navigationItemId=1481&navigation=home&nodeId=438329444&nodeTitle=Gaza

>>Territoires Palestiniens: Arrow http://www.7sur7.be/7s7/article/pagedList.do?language=fr&navigationItemId=1481&navigation=home&nodeId=203319&nodeTitle=Territoires-Palestiniens

>>Islam: Arrow http://www.7sur7.be/7s7/article/pagedList.do?language=fr&navigationItemId=1481&navigation=home&nodeId=212&nodeTitle=Islam

>>Bruxelles: Arrow http://www.7sur7.be/7s7/article/pagedList.do?language=fr&navigationItemId=1481&navigation=home&nodeId=203203&nodeTitle=Bruxelles

- -samedi 10 janvier - 18h59:06

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.

Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 10408
Age : 55
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos-Monde-Israël - Palestine: Le dossier complet

Message par Ben le Sam 10 Jan 2009 - 19:24

Arrow Lire aussi Arrow Arrow Cliquer sur les liens.

Arrow http://www.lanouvellegazette.be/

Arrow http://www.lanouvellegazette.be/actualite/monde/2009-01-09/israel-ignore-nouveau-directives-onu-675858.shtml

Arrow http://www.lanouvellegazette.be/actualite/monde/2009-01-09/gaza-hamas-rejette-cessez-feu-demande-onu-675790.shtml

Arrow http://www.lanouvellegazette.be/actualite/monde/2009-01-09/gaza-armee-israelienne-tue-30-civils-maison-675770.shtml

Arrow http://www.lanouvellegazette.be/actualite/monde/2009-01-09/gaza-resolution-cessez-feu-675736.shtml

Arrow http://www.lanouvellegazette.be/actualite/monde/2009-01-08/gaza-crise-humanitaire-empire-heure-heure-675663.shtml

Arrow http://www.lanouvellegazette.be/actualite/monde/2009-01-08/pen-gaza-camp-concentration-675594.shtml

samedi 10 janvier 2009

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.

Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 10408
Age : 55
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos-Monde-Israël - Palestine: Le dossier complet

Message par Ben le Dim 11 Jan 2009 - 8:00

Gaza : 850 morts … de pire en pire

Israël a menacé d'intensifier son offensive, entrée dans sa troisième semaine, qui a fait plus de 850 morts, au moment où la diplomatie s'activait au Caire en vue d'un cessez-le-feu et alors que la population de Gaza a besoin d’une aide humanitaire d’urgence.
A lire également
Manifestations pro-palestiniennes en Belgique: entre annulation ...




Israël, qui a décidé de ne pas tenir compte d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU appelant à un cessez-le-feu immédiat, a continué de pilonner la bande de Gaza contrôlée par le mouvement islamiste Hamas. Cette offensive a provoqué une vague d'indignation dans les capitales européennes, où des dizaines de milliers de personnes ont manifesté aux cris de "halte au massacre", "liberté à la Palestine" ou encore "Israël assassin".

Dans l'après-midi, l'aviation a largué des milliers de tracts sur Gaza-ville avertissant la population d'une prochaine "intensification des opérations". L'armée "va bientôt intensifier ses opérations contre les tunnels, les dépôts d'armes, et les terroristes dans toute la bande de Gaza", a affirmé l'armée dans les tracts en arabe. Malgré la pression militaire, les groupes palestiniens sont parvenus à tirer une dizaine de roquettes faisant quatre blessés, défiant l'armée qui s'est fixé comme objectif de faire cesser ces tirs.

Dans la plus grave attaque samedi, huit membres d'une même famille, dont un enfant de 12 ans, ont été tués dans des bombardements à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, selon une source médicale palestinienne et une victime. L'armée israélienne a démenti avoir tiré dans ce secteur. Au total, 28 personnes ont trouvé la mort, notamment dans le nord où les combats les plus violents opposent les troupes israéliennes aux combattants du Hamas, a affirmé le chef des services d'urgence palestiniens Mouawiya Hassanein. Un responsable militaire du Hamas, chargé des tirs de roquettes, a notamment été tué à Gaza.

L'offensive israélienne a coûté la vie à 854 Palestiniens, dont 270 enfants et 98 femmes et des dizaines d'autres civils, et fait plus de 3.490 blessés depuis son lancement, selon le dernier bilan fourni par Mouawiya Hassanein. Trois civils et 10 soldats israéliens ont été tués depuis le début de l'opération "Plomb durci", selon l'armée israélienne.

Sur le front humanitaire, l'Agence de l'ONU d'aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa) a annoncé une imminente reprise de la distribution d'aide humanitaire, partiellement suspendue jeudi. L'agence a assuré avoir reçu, de la part d'Israël, "des assurances crédibles que la sécurité des personnels de l'ONU" serait "pleinement respectée". "Alors que les opérations militaires entrent dans leur troisième semaine, la situation des civils devient de plus en plus précaire", a réaffirmé le Comité international de la Croix-Rouge dans un communiqué publié à Genève.

Un million de personnes vivent sans électricité, 750.000 sont sans eau et les hôpitaux fonctionnent grâce à des générateurs de secours qui risquent de s'arrêter en cas de manque d'essence, selon l'ONU.

La décision de poursuivre la guerre a été prise vendredi par le cabinet de sécurité. Le Premier ministre Ehud Olmert a jugé la résolution de l'ONU appelant à un cessez-le-feu immédiat "inapplicable" en raison de la poursuite des tirs de roquettes. Pendant ce temps, la diplomatie poursuivait ses efforts pour mettre fin à la guerre, en particulier au Caire où une délégation du Hamas devait faire part aux autorités égyptiennes de ses "remarques" sur une initiative de sortie de crise du président Hosni Moubarak.

M. Moubarak a proposé un plan prévoyant notamment "un cessez-le-feu immédiat pour une période limitée", permettant l'établissement de couloirs humanitaires et laissant le temps à l'Egypte d'œuvrer pour un cessez-le-feu "global et définitif".

Le président palestinien Mahmoud Abbas, qui n'exerce aucun contrôle dans la bande de Gaza d'où il a été délogé par le Hamas en juin 2007, se trouvait également en Egypte samedi. Lors d'une conférence de presse, il a estimé que l'initiative égyptienne constituait "un mécanisme" permettant l'application de la résolution, soulignant que quiconque la rejetait serait "responsable (...) de l'effusion de sang". Il a exhorté le Hamas à accepter "sans hésitation" le plan égyptien et a également appelé au déploiement d'une force internationale dans la bande de Gaza, chargée de protéger les civils. "Nous refusons toute présence de forces ou d'observateurs internationaux dans la bande de Gaza, et nous rejetons tous les arrangements de sécurité qui portent atteinte à la résistance et à son droit légitime de lutter contre l'occupation", ont affirmé peu après des groupes palestiniens, dont le Hamas, depuis Damas.

Le Caire s'oppose à une présence internationale sur son territoire mais l'Egypte, l'Autorité palestinienne et Israël s'accordent sur la nécessité du déploiement d'observateurs européens côté palestinien de la frontière entre Gaza et l'Egypte pour permettre l'ouverture du terminal de Rafah et empêcher la contrebande.

Un émissaire israélien Amos Gilad doit retourner au Caire "lundi ou mardi" pour discuter du plan égyptien, selon les médias israéliens.

RTL - INFO -Monde - International sam 10 jan, 21:22

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.

Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 10408
Age : 55
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos-Monde-Israël - Palestine: Le dossier complet

Message par Ben le Mar 20 Jan 2009 - 21:04

Gaza : retour à la case prison ?
(Des bassines et du zèle)

Des milliers de morts et de blessés palestiniens, des centaines de milliers de manifestants dans le monde entier plus tard, et tout ce dont ils ont accouché, c’est : surveiller que les Palestiniens ne puissent pas sortir de leur trou à rat et empêcher la "contrebande d’armes" dans leur rêve.

Fin du blocus ? On va voir, si on veut, quand on veut, mais probablement pas. Ouverture des points de passage ? Vous rigolez ? Retournez d’abord en prison et après on avise. Si, toutefois, ça renâcle encore côté opinion internationale. Des sanctions pour l’agresseur, peut-être ? Pour l’empêcher d’aller à nouveau massacrer des familles entières juste pour tester ses armes ? Quoi ! Des sanctions pour la plus grande démocratie du Moyen Orient ? Vous n’y pensez pas ! (...)

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.

Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 10408
Age : 55
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos-Monde-Israël - Palestine: Le dossier complet

Message par Ben le Mer 21 Jan 2009 - 22:43

Palestine/Israël : Histoire d’une terre (1880-1991)

Voici un documentaire qui retrace l’Histoire de la Palestine. Certains ayant la mémoire courte ou/et sélective, un rappel historique s’impose. Il permettra d’interpréter les événements dans leur contexte. En effet, le conflit israëlo-palestinien n’a pas commencé avec les roquettes du Hamas, comme certains veulent nous faire croire en occultant les faits historiques. Ce conflit a commencé par la colonisation progressive des terres palestiniennes en usant des armes.

Vous allez voir dans la 5ème partie de ce documentaire que les sionistes (à ne pas confondre avec les juifs), avec à leur tête David Ben Gourion, ont usé des armes pour chasser les palestiniens de leurs terres. Une résistance palestinienne s’est alors déclenchée. Le conflit n’est pas un conflit de religion.
C’est une résistance contre une occupation.

Il est temps de faire la paix. Il faut deux Etats voisins qui vivent en paix. Peace, Paix, Shalom, Salam...

Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow Voir les 13 autres parties du documentaire en vidéo cliquez sur le lien Thumb down
Arrow http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=21537

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.

Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 10408
Age : 55
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos-Monde-Israël - Palestine: Le dossier complet

Message par Ben le Sam 24 Jan 2009 - 0:29

A Gaza, des habitants racontent l’acharnement de l’armée israélienne sur des civils

Michel Bôle-Richard (Le Monde)
Publié le vendredi 23 janvier 2009.


Au sud de Zeitoun, faubourg oriental de la ville de Gaza, le quartier habité par le clan Samouni n’est plus qu’un cimetière de ruines. Seules quelques maisons sont encore debout. Vingt et une habitations et une mosquée ont été réduites à l’état de carcasses de béton et de ferraille. Tsahal est passé par là.

Moussa Samouni, 19 ans, raconte : "Lors de l’offensive terrestre le 4 janvier, les hélicoptères ont déposé les parachutistes sur les toits. Ensuite, ils ont fait sortir tout le monde et nous ont rassemblés dans un bâtiment. Nous étions près de 120 personnes. Nous sommes restés toute la nuit. Il y avait des explosions, des coups de feu. C’était la panique totale. Les enfants pleuraient. Il faisait froid. Nous avons ouvert la porte pour aller chercher du bois. Mon père était dans la rue, mort. Les soldats nous ont ordonné de rentrer. Puis il y a eu un bombardement et ensuite un deuxième et après les obus sont tombés sur le toit. Vingt-deux personnes sont mortes. J’ai perdu mon père, ma mère, mon frère, mon oncle et plusieurs cousins. Il y avait des blessés partout qui perdaient leur sang." Moussa n’a pas été touché. Il a tenté de sortir mais il a été arrêté par les soldats qui lui ont attaché les mains et bandé les yeux. Il s’est retrouvé prisonnier avec son oncle. Cela a duré trois jours.

Trois jours d’interrogatoire. "Les soldats nous ont accusés d’être du Hamas. Ils nous ont tapé dessus. Je leur ai dit : Tuez-moi si vous pensez que je suis du Hamas. Ils ont mis des grenades dans les poches de mon oncle et derrière moi, et menaçaient de les faire exploser. Mon oncle préférait mourir par balles, a-t-il dit. Ils ont voulu nous brûler et ont mis le feu à des couvertures. On va vous faire sauter la tête , disaient-ils." Le 7 janvier au matin, tous deux ont finalement été libérés. Les soldats leur ont intimé l’ordre de ne pas dire un mot et leur ont donné des drapeaux blancs.

Après le désengagement de Tsahal le 20 janvier, les corps des 22 victimes ont été sortis des décombres et enterrés. Jeudi 22 janvier, une grande tente de deuil a été dressée au milieu des ruines pour les condoléances. Sur une toile blanche sont écrits les noms des 22 morts plus ceux de 7 autres victimes avec cette inscription : "Les martyrs du massacre de Gaza de la famille Samouni". La foule se presse dans ce décor d’apocalypse pour rendre hommage aux 29 disparus. Dans l’une des rares maisons restées debout, les murs sont couverts d’inscriptions tracées à la craie. "La place de l’Arabe est sous terre" ; "Si vous êtes un vrai Givati (unité d’élite), vous devez tuer les Arabes" ; "Jérusalem-Est pour Israël". Des étoiles de David signent d’autres cris de guerre. C’est là que les soldats avaient installé leur campement et leurs postes de tir comme en témoignent les boîtes de cartouches et les sacs de sable sur la terrasse.


"C’ÉTAIT COMME UN JEU POUR LES SOLDATS"
C’est là aussi qu’un autre drame s’est déroulé. Fahed raconte : "Mon père Atiyeh a travaillé en Israël. Il parle hébreu et sait ce qu’il faut faire. Il a laissé la porte ouverte. Ils ont commencé par tirer partout. Lorsqu’ils sont entrés, les soldats nous ont demandé de lever les mains et de sortir. Ils étaient huit ou dix. C’est alors qu’ils ont tiré. Mon père a été tué sur le coup. Il avait trente balles dans le corps ! Il a été tué sous mes yeux. Tout le monde s’est mis a crier et à pleurer. Ils ont tiré à nouveau. Plusieurs autres membres de la famille ont été blessés, surtout des enfants dont mon frère Ahmed, âgé de 4 ans. Il a reçu deux balles dans la poitrine et des éclats dans la tête. Puis ils ont incendié une pièce. On ne voyait plus rien, On étouffait. Au bout de dix minutes, nous avons été autorisés à sortir et à nous diriger vers la route principale. J’avais mon frère dans mes bras. Les Israéliens nous ont craché dessus. Les ambulances ne pouvaient pas approcher. Nous avons trouvé refuge dans une maison. Mon frère Ahmed est mort." Selon plusieurs autres témoins, cinq autres membres de la famille Samouni ont été tués par balles dont un jeune homme de 17 ans, qui était resté caché dans une maison. Certains blessés se sont vidés de leur sang. Un grand père de 75 ans est mort écrasé par un mur démoli au bulldozer.

Zahwa, la veuve d’Atiyeh, raconte en détail, les larmes aux yeux, le drame qu’elle a vécu. "C’était comme un jeu pour les soldats. Ils riaient", affirme-t-elle. Zeinab, 12 ans, qui a perdu son père, sa mère, deux frères et des cousins. Shiffa, 19 ans a également enterré son père, sa mère, sa tante et son oncle. Almassa, 13 ans, se souvient comment un soldat a tiré sur Messaouda qui avait son bébé de 6 mois dans les bras, et qui est mort. Tous ont perdu plusieurs proches. "Pourquoi, pourquoi ?", répète Nabayia. "Il n’y avait pas de résistance, pas de combattants, pas d’armes. Quel est notre crime ? Quelle faute avons nous commise ? Que le monde entier réponde à cette question. Il ne peut plus y avoir de paix avec Israël. Mon prochain fils, je vais l’éduquer pour être un moudjahid, pour qu’il venge tous ces enfants, tous ces morts."

Interrogée, la porte-parole de l’armée, Avital Leibovitch, a assuré jeudi qu’"une enquête est en cours. Mais je veux que vous sachiez que la brigade Givati n’est pas entraînée pour tuer des femmes et des enfants et que des tirs des mortiers sont partis de Zeitoun." Le Bureau des Nations unies pour les affaires humanitaires (Ocha) avait recensé, le 8 janvier, Zeitoun parmi les "plus graves incidents" de l’offensive israélienne.

Les Samouni sont des agriculteurs. Les champs alentour ont été ravagés par les chars. Au moins 300 personnes sont aujourd’hui sans abri. "Comment voulez-vous que l’on aime les Israéliens ?, crie Mouna. Ils tuent par plaisir et personne ne dit jamais rien. Notre sang ne vaut rien. C’est le plus grand massacre commis dans la bande de Gaza. Combien de temps encore allons nous être terrorisés et massacrés ?"



Michel Bôle-Richard (Le Monde)

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.

Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 10408
Age : 55
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos-Monde-Israël - Palestine: Le dossier complet

Message par Ben le Sam 24 Jan 2009 - 0:36

La guerre de Gaza s’est terminée sur un échec cuisant pour Israël


Au lendemain du retour du dernier soldat israélien de Gaza, nous pouvons déterminer avec certitude qu’ils y sont tous allés pour rien. Cette guerre se termine sur un échec cuisant pour Israël.

Cela va plus loin qu’un échec moral profond, question déjà grave en soi, cela touche à l’incapacité d’atteindre les objectifs affichés. Autrement dit, l’épreuve n’est pas complétée par un échec. Nous n’avons rien gagné dans cette guerre sauf des centaines de tombes, certaines très petites, des milliers de personnes mutilées, beaucoup de destructions et la détérioration de l’image d’Israël.

Ce qui semblait n’être des dégâts prédestinés qu’à une poignée d’individus au début de la guerre est progressivement apparu comme des dommages pour beaucoup d’autres, une fois les barrissements de la victoire calmés.

L’objectif premier de la guerre était de mettre fin aux tirs de roquettes Qassam. Ils n’ont pas cessé jusqu’au dernier jour de la guerre, seulement après qu’un cessez-le-feu ait été déclaré. Les officiels de la Défense estiment que le Hamas détient toujours un millier de roquettes.

Le second objectif, la prévention de la contrebande, n’a pas été atteint. Le chef du service de sécurité du Shin Bet a estimé que la contrebande reprendra dans les deux mois.

La plus grande partie de la contrebande est destinée à ravitailler en nourriture une population assiégée, pas à récupérer des armes. Mais même si nous admettons la campagne de peur à propos de la contrebande, avec ses exagérations, cette guerre a servi à prouver que seules, des armes de mauvaise qualité, rudimentaires, passaient par les tunnels de contrebande entre la bande de Gaza et l’Egypte.

La capacité d’Israël à atteindre son troisième objectif est également douteuse. Dissuasion ? mon œil ! La dissuasion que nous étions censés acquérir avec la Seconde Guerre du Liban n’a eu aucun effet sur le Hamas, et celle prétendument atteinte aujourd’hui ne marche pas mieux : les tirs sporadiques de roquettes depuis la bande de Gaza se sont poursuivis au cours des derniers jours.

Le quatrième objectif, resté inavoué, n’a pas été rempli. Les Forces de défense israéliennes n’ont pas retrouvé leur capacité. Elles ne pouvaient pas, pas dans une quasi guerre contre une malheureuse organisation pauvrement équipée qui s’appuie sur des armes improvisées, avec des combattants qui arrivent à peine à se battre.

Les récits héroïques et les poèmes de victoire conjugués au « triomphe militaire » ne permettront pas de changer la réalité. Les pilotes ont volé en missions de formation et les forces terrestres ont été engagées dans des exercices qui impliquaient coordination et usage des armes.

Présenter l’opération comme une « réussite militaire », comme l’ont fait différents généraux et analystes qui voulaient donner leur avis sur l’opération, est tout simplement ridicule.

Nous n’avons pas affaibli le Hamas. La grande majorité de ses combattants n’ont pas été blessés et le soutien populaire à l’organisation s’est en fait renforcé. Leur guerre a intensifié leur esprit de résistance et affermi leur endurance. Un pays comme le nôtre qui a nourri une génération entière dans l’esprit de se battre seuls contre tous devrait savoir apprécier cela aujourd’hui. Il ne fait aucun doute pour savoir qui était David et qui était Goliath dans cette guerre.

La population de Gaza, avec ce coup si dur qu’elle a encaissé, ne va pas devenir plus modérée maintenant. Au contraire, le sentiment national va se tourner plus que jamais contre la partie qui a porté ce coup, l’Etat d’Israël. Tout comme l’opinion publique en Israël vire à droite après chaque agression contre nous, il en ira de même à Gaza après l’attaque géante que nous avons lancée contre eux.

Si quelqu’un a été affaibli avec cette guerre, c’est le Fatah, dont la fuite et l’abandon de Gaza prennent aujourd’hui une importance particulière. Dans la série d’échecs de cette guerre, il faut inclure évidemment l’échec de la politique du siège. Un moment, nous avions déjà compris qu’elle était inefficace. Le monde a boycotté, Israël a assiégé, et le Hamas a gouverné (et il est toujours au pouvoir).

Mais le bilan de cette guerre, autant qu’Israël soit concerné, ne s’arrête pas à l’absence de toute réussite. La guerre nous a affligés d’un lourd handicap, qui continuera à peser sur nous quelques temps. Quand viendra le moment d’évaluer la situation internationale d’Israël, nous ne devrons pas nous laisser abuser par la parade de soutiens des dirigeants d’Europe, venus le temps d’une séance de photos avec le Premier ministre Ehud Olmert.

Les actions d’Israël ont porté un coup sérieux à l’appui de l’opinion à l’Etat. Bien que cela ne se traduise pas toujours dans la situation diplomatique immédiate, l’onde de choc va nous arriver un jour. Le monde entier a vu les images. Elles ont choqué tous les êtres humains qui les ont regardées, même si elles ont laissé froids la plupart des Israéliens.

Ce qu’ils en concluent, c’est qu’Israël est un pays violent et dangereux, dépourvu de toute modération et faisant fi ouvertement des résolutions du Conseil de Sécurité des Nations unies, tout en se fichant du droit international. Les enquêtes sont en cours.

Plus grave encore est le dommage que cela infligera à notre moral. Il y aura des questions difficiles sur ce que les FDI ont fait à Gaza, qui se poseront malgré les effets de flou des médias engagés.

Alors, qu’a-t-on obtenu finalement ? En tant que guerre engagée pour satisfaire à des considérations de politique intérieure, l’opération a réussi au-delà de toute attente. Le président du Likoud, Benjamin Netanyahu, domine les sondages. Et pourquoi ? Parce que nous ne pouvions pas obtenir suffisamment de la guerre.

Saïd B.

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.

Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 10408
Age : 55
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infos-Monde-Israël - Palestine: Le dossier complet

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum