Arabie saoudite : femmes au volant, un combat de vingt ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arabie saoudite : femmes au volant, un combat de vingt ans

Message par Ben le Jeu 31 Oct 2013 - 6:54

Le Point.fr - Publié le 30/10/2013
Arabie saoudite : femmes au volant, un combat de vingt ans
VIDÉOS. Comme le week-end dernier, les Saoudiennes multiplient les initiatives pour lever l'interdiction de conduire les concernant, unique au monde.

En 2011, Manal al-Charif relance le débat après avoir été arrêtée au volant par les autorités saoudiennes. © MARWAN NAAMANI / AFP


Des mains sur le volant et le regard droit devant. Samedi, Arrow  des dizaines de Saoudiennes ont pris la route, côté siège conducteur. Un défi au pouvoir ultra-conservateur de Riyad, seul pays au monde où la loi interdit les femmes de conduire. Témoins de cette mobilisation, des dizaines de photos et de vidéos sont diffusées sur les réseaux sociaux, notamment par l'intermédiaire du compte Twitter ouvert pour l'occasion, @oct26driving. Le gouvernement est sur les rangs : mise en garde du ministère de l'Intérieur le jeudi, piratage des sites internet promouvant l'action, déploiement de la police sur les principales routes... 
Bilan : Arrow  une quinzaine de contraventions et quelques interpellations. Mais le changement est assurément en marche.

"Elles aspirent à l'émancipation"


Conduire ? Pour les femmes saoudiennes, la revendication ne date pas d'hier. En novembre 1990 déjà, un groupe de femmes avaient défilé en voitures à Riyad. Profitant de la présence de soldats et de journalistes occidentaux en pleine guerre du Golfe, 47 d'entre elles seront finalement arrêtées et certaines contraintes de quitter leur travail.
"Cela fait plus de vingt ans que les femmes saoudiennes revendiquent à chaque occasion le droit de conduire" constate Azadeh Kian, professeur de sociologie à l'université de Paris Arrow  7-Diderot. "Certes, c'est une revendication très symbolique, mais les femmes instruites, de la classe moyenne, aspirent à l'autonomie et à l'émancipation dans un pays où elles sont privées de droits politiques" explique-t-elle à Auto-Addict.
Une volonté accentuée par la crise économique : "À la différence des autres pays du Golfe persique, l'Arabie saoudite fait peu appel à la main-d'oeuvre étrangère. Mais de plus en plus de Saoudiens et de Saoudiennes ont été embauchés." Sauf que la liberté d'étudier et de travailler ne va pas de pair avec celui de conduire en Arabie saoudite. Une aberration pour des militantes qui rappelaient, dans une récente pétition, "leur droit de conduire en utilisant les moyens de transport de notre ère moderne" à l'image de ces femmes, compagnons du prophète Mahomet, qui "se déplaçaient à dos de cheval et de chameau".
   

Des précédents très médiatiques



REGARDEZ la vidéo "No women, No drive" :

Enter  http://www.lepoint.fr/auto-addict/actualites/arabie-saoudite-femmes-au-volant-un-combat-de-vingt-ans-30-10-2013-1749735_683.php

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.

Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 10408
Age : 55
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum