Documentaires Vidéos Reportages: TECHNOLOGIE.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un monde sans humains ?

Message par Ben le Mer 9 Oct 2013 - 5:57

Un monde sans humains Question 


XXIe siècle. Les machines sont devenues omniprésentes. Des applications robotiques aux nanotechnologies, elles envahissent notre espace. Mais ont-elles pour seul but d’améliorer notre existence Question 
Depuis une quinzaine d’années, l’accélération du progrès technique a permis de réaliser des prouesses impensables. Refaire marcher des personnes amputées grâce à une prothèse bionique ou passer un entretien professionnel face à un robot ne relève plus de la science fiction. La technologie est partout. Elle régit nos rapports sociaux et va s’immiscer jusque dans nos corps. Mais jusqu’où laisserons-nous encore aller nos machines Question  C’est cette question récurrente, à l’origine de nombreuses oeuvres utopiques, que pose ici Philippe Borrel. - Durée : 01:36:34



_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un siècle de bateaux

Message par Ben le Mer 9 Oct 2013 - 6:02

Un siècle de bateaux


A la fin du 20 éme siècle, les bateaux anglais ont constitué un vaste empire à travers le monde. Ils ont transporté des milliers de personnes sur tous les océans. Ils ont aussi eu un large impact sur les transports de marchandises. Qu’ils se nomment Mauritania, Titanic, Queen Elizabeth, Aurora, ils ont vogué à travers les mers. Certains bateaux ont connus deux guerres en rendant d’énormes services. Ce DVD raconte leur histoire. - Durée : 01:48:25


_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tanks, Les blindés de la 2ème Guerre Mondiale: Panzer III

Message par Ben le Mer 9 Oct 2013 - 6:04

Tanks, Les blindés de la 2ème Guerre Mondiale: Panzer III


Cette vidéo guide les spectateurs sur les plus grands champs de bataille, en suivant la trace des Panzer III, est révélatrice de l’incroyable compétition technologique à laquelle se sont livrées les armées en présence.
Documentaire passionnant, parce qu’il est réalisé à partir de films pour la plupart jamais vus, issus des archives allemandes, anglaises, françaises. - Durée : 00:57:46



_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les blindés de la seconde guerre mondiale: Panzer 1 et Panze

Message par Ben le Mer 9 Oct 2013 - 6:06

Les blindés de la seconde guerre mondiale: Panzer 1 et Panzer 2


Le Panzer I et le Panzer II furent conçus comme des modèles provisoires et d’entraînement. Cependant, le retard dans la production de véritables chars de combat obligea les Allemands à les utiliser massivement au début de la Seconde Guerre mondiale et ce n’est qu’à partir de 1941 qu’ils furent progressivement retirés des premières lignes. - Durée : 01:02:04


_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le tank Panzer IV: Chef de file de l’armée allemande

Message par Ben le Dim 13 Oct 2013 - 19:02

Le tank Panzer IV: Chef de file de l’armée allemande


En découvrant le prototype du nouveau char Panzer IV en 1936, peu nombreux étaient ceux qui pouvaient se douter être en face de l’arme qui allait devenir le cheval de bataille de l’armée allemande.
Au départ le rôle du Panzer IV, char moyen, était de prêter main forte au Panzer III plus petit et plus léger mais qui allait constituer l’épine dorsale des nouvelles Panzerdivisions. La suite des évènements allait prouver que la Wehrmacht, en concevant un char avec une caisse et une tourelle plus grandes avait créé un engin dont le potentiel dépassait largement celui des Panzer III. Dés 1942, ces derniers devenus obsolètes laissèrent leur place aux Panzer IV.
Il fut produit durant toute la seconde Guerre Mondiale. Mais son histoire ne s’arrête pas en 1945. Les derniers obus tirés par un Panzer IV le furent pas les Syriens contre Tsahal sur le plateau du Golan en 1967. 7350 exemplaires toutes versions confondues furent fabriquées entre 1938 et 1945.
- Durée : 00:57:21




Ajouter le: 13 octobre 2013

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Blenheim, avion de chasse

Message par Ben le Mar 22 Oct 2013 - 13:08

Le Blenheim, avion de chasse


Le Blenheim lorsqu’il fut conçu, dans les années 30, le Blenheim était l’un des avions les plus performants de la RAF et du monde. Mais, dès le début du conflit en 1939, ce n’était déjà plus le cas. Face aux avions de la Luftwaffe sur le front occidental et aux Zéro japonais dans le ciel d’Asie, les Blenheim payèrent un lourd tribut. Ils jouèrent pourtant un rôle majeur, avant que les Spitfires, Hurricane, Mosquito, Lancaster et autres, les supplantent. - Durée : 00:56:24


_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La R8 Gordini avec Jean Vinatier

Message par Ben le Lun 2 Déc 2013 - 22:33

La R8 Gordini avec Jean Vinatier


L’arrivée sur le marché de la R8 conjuguée à l’ambition mécanique d’Amédée donnèrent quelques années plus tard naissance à LA voiture que tout le monde attendait : une populaire à vocation sportive, destinée à une large clientèle avide d’émotions fortes à bon marché. - Durée : 00:26:40



Dernière édition par Said B le Lun 24 Mar 2014 - 18:20, édité 1 fois

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les maîtres de l’acier

Message par Ben le Ven 6 Déc 2013 - 18:09

Les maîtres de l’acier


Dans la première moitié du XIXe siècle, l’acier s’impose face au fer et au bronze par ses qualités de résistance. Mais on ne sait pas encore le mouler pour en faire de grosses pièces. Par un travail acharné, le fils de paysan Jacob Mayer parvient à trouver, dans sa fonderie de Bochum, un procédé révolutionnaire qui lui permet bientôt de fabriquer de très grosses cloches en acier. De son côté, à l’âge de 14 ans, Alfred Krupp a hérité de son père une entreprise de sidérurgie criblée de dettes, installée à Essen. En quelques années, il redresse l’usine et fera de cette firme familiale l’une des premières entreprises d’Europe. Mais en 1855, le succès remporté par Jacob Mayer à l’Exposition universelle de Paris lui est insupportable. Celui-ci y expose en effet une cloche d’acier qui attire les curieux. Krupp affirme que le moulage de l’acier est impossible et accuse publiquement Jacob de charlatanerie. Par une action spectaculaire, Jacob arrive à faire la preuve de sa maîtrise du procédé. Ses cloches sont l’attraction de l’Exposition universelle et son invention lui vaut une médaille d’or.

Le documentaire retrace la lutte d’influence entre les deux hommes et montre, parmi les nombreuses applications du procédé de Jacob, comment se fait aujourd’hui le moulage d’une enveloppe de turbine pour centrale électrique. - Durée : 00:51:54



_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Louis Renault et André Citroen – Histoire Immédiate 1/2

Message par Ben le Lun 30 Déc 2013 - 6:12

Louis Renault et André Citroen – Histoire Immédiate 1/2


Renault et Citroën. Deux marques mondialement connues. A l’image de la tour Eiffel, ces fleurons de l’industrie automobile appartiennent désormais au patrimoine français. Et pourtant, qui connaît Louis Renault et André Citroën, les fondateurs de ces marques ? Que reste-t-il dans nos mémoires de l’histoire des deux plus grands industriels que la France ait jamais connus ? - Durée : 00:40:50


_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Louis Renault et André Citroën Histoire Immédiate- 2/2

Message par Ben le Lun 30 Déc 2013 - 6:17

Louis Renault et André Citroën Histoire Immédiate- 2/2


Renault et Citroën. Deux marques mondialement connues. A l’image de la tour Eiffel, ces fleurons de l’industrie automobile appartiennent désormais au patrimoine français. Et pourtant, qui connaît Louis Renault et André Citroën, les fondateurs de ces marques ? Que reste-t-il dans nos mémoires de l’histoire des deux plus grands industriels que la France ait jamais connus ?
www.france3.fr - Durée : 00:54:13



_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les années béton – Le Béton Québécois

Message par Ben le Sam 8 Fév 2014 - 5:45

Les années béton – Le Béton Québécois


Le béton est le matériau artificiel le plus utilisé sur la planète. Chaque année, on en produit l’équivalent d’un mètre cube par personne. Au Québec, au tournant des années 1960, c’était le matériau de prédilection des grands chantiers. Routes, ponts, tours à bureau et polyvalentes: tout était en béton. Aujourd’hui, on a tendance à épurer graduellement nos espaces urbains de ce matériau. À Montréal, par exemple, l’échangeur Des Pins a été remplacé par un carrefour giratoire pourvu d’espaces verts. Cependant, le béton demeure un matériau prisé dans l’industrie de la construction. Voilà pourquoi de nombreux chercheurs d’ici s’emploient à mettre au point le béton de l’avenir. Et quoi de mieux que la plus haute tour du monde, à Dubaï, pour tester un nouveau béton québécois ? - Durée : 00:40:18


_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Mines du Québec

Message par Ben le Dim 9 Fév 2014 - 6:37

Les Mines du Québec


Près de 90 % du sous-sol québécois est constitué de roches précambriennes du Bouclier canadien (au nord du fleuve Saint-Laurent). L’autre partie est constituée essentiellement de roches paléozoïques, qui composent la Plate-Forme du Saint-Laurent, le pourtour du fleuve Saint-Laurent et les Appalaches, au sud du fleuve. Ces environnements offrent des perspectives intéressantes pour l’exploration. - Durée : 00:45:46


_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Grands Projets Québécois: Le Métro de Montréal

Message par Ben le Lun 10 Fév 2014 - 20:01

Les Grands Projets Québécois: Le Métro de Montréal


Le métro de Montréal est reconnu pour son architecture et son art public. Chaque station, conçue par un architecte différent, devait être d’un style particulier. Certaines stations sont près de la surface et d’autres très en profondeur ce qui donne des quais, des entrées et des couloirs d’accès ayant des volumes variés. Plusieurs de ces stations sont des exemples importants d’architecture moderniste, et plusieurs choix architecturaux, généralisés à l’ensemble du réseau, sont fortement inspirés du style international. - Durée : 00:44:56


_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Superstructures de brique

Message par Ben le Ven 14 Fév 2014 - 19:53

Superstructures de brique


Les briques constituent un des premiers matériaux utilisés par l’homme pour construire des bâtiments, dès le 8ème millénaire avant notre ère. Si les édifices modernes ont plus souvent recours à l’acier et au béton pour créer des structures solides, les briques trouvent toujours leur place comme matière d’embellissement, rendant moins froides les façades des immeubles et des buildings. - Durée : 00:48:56


_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Concorde, l’avion commercial supersonique

Message par Ben le Jeu 6 Mar 2014 - 21:29

Le Concorde, l’avion commercial supersonique


Si le 29 novembre 1962 la France et la Grande-Bretagne signent un accord de coopération pour la production d’un avion commercial supersonique, ce qui était une première mondiale, ce n’est que le 2 mai 1969 que André Turcat fait décoller le prototype 001. Pour voler à Mach 2, plusieurs heures, et en toute sécurité, un énorme travail de recherche va se poursuivre bien après ce premier vol. Ce n’est que le 22 novembre 1977 que sont ouvertes les lignes Paris/New-York et Londres/New-York… - Durée : 00:57:24


_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Autoroutes de Montréal – Les Grands Projets Québécois

Message par Ben le Ven 28 Mar 2014 - 4:51

Les Autoroutes de Montréal – Les Grands Projets Québécois


Échangeur Turcot: échangeur autoroutier construit sur trois étages, en 1966, au sud-ouest de l’île de Montréal, au Québec. Il fut ouvert à la circulation le mardi 25 avril 1967 à 6 h 00, soit trois jours avant l’ouverture de l’Expo 67. Il est nommé en l’honneur du marchand Philippe Turcot (1791-1861), qui donna son nom au village Turcot et à la rue Philippe-Turcot. L’échangeur Turcot se localise à environ 5 km au sud-ouest du centre-ville de Montréal. Il connecte les autoroutes 20 Ouest à l’ouest (autoroute du Souvenir), 15 Nord au nord (autoroute Décarie), 15 Sud et 20 Est au sud et 720 Est à l’est (autoroute Ville-Marie).
Les diverses bretelles le composant totalisent près de 7,7 km. La circulation automobile se situe à une hauteur moyenne de 18 mètres (60 pieds) avec un sommet où les automobilistes circulent à 30,48 mètres (100 pieds). L’échangeur Turcot est le centre des déplacements entre les différentes bretelles, dans le sud-ouest de montréal. Seules trois voies de la subdivision de Montréal (entre les points milliaires 4 et 5) passent dessous en 2009, au travers d’un tunnel en surface destiné à protéger les voies contre les chutes de véhicules.

A-10: L’autoroute Bonaventure est entièrement située dans le secteur pointe Saint-Charles de Montréal. Elle débute au centre-ville de Montréal comme le prolongement de la rue University à la hauteur de l’autoroute Ville-Marie et de la rue Notre-Dame, près de la Place Bonaventure. Elle communique partiellement avec l’autoroute Ville-Marie grâce à deux bretelles souterraines. Au kilomètre 1, elle traverse le canal Lachine, pour ensuite longer le fleuve Saint-Laurent jusqu’à son extrémité ouest, un échangeur avec les autoroutes 15 et 20. Cet échangeur est en partie sur l’Île de Montréal et en partie sur l’Île des Sœurs. Au kilomètre 2, elle croise la route 112, à l’extrémité nord du pont Victoria, mais sans aucune sortie, ni entrée officiel. Elle fait 4,2 km de long et la section entre la rue University et le canal Lachine est surélevée. Elle possède 3 voies dans chaque direction sur la majorité de sa longueur et la limite de vitesse est fixée à 70 km/h.
Son principal rôle est de relier le pont Champlain au centre-ville de Montréal ; elle est d’ailleurs le principal accès au centre-ville depuis la rive sud du fleuve Saint-Laurent. Elle permet également d’accéder au Technoparc et au pont de la Concorde menant aux Îles Sainte-Hélène et Notre-Dame, donc au circuit Gilles-Villeneuve et au Casino de Montréal.
L’autoroute Bonaventure n’est pas exploitée par le Ministère des Transports du Québec, mais par ses propriétaires, soit la ville de Montréal et la société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée, filiale de la Société des ponts fédéraux limitée, appartenant au gouvernement canadien. Effectivement, la section entre le pont Champlain et le Canal de Lachine appartient à la société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée alors que la section s’échelonnant entre le Canal de Lachine et la rue Notre-Dame est propriété de la ville de Montréal.

A-15: L’autoroute Décarie traverse le cœur du quartier Notre-Dame-de-Grâce et construite majoritairement en tranchée. Elle possède au minimum 3 voies dans chaque direction sur toute sa longueur. Elle est une des plus importants artères du réseau montréalais et le principal axe routier nord-sud de la métropole. Elle est d’ailleurs l’autoroute la plus achalandée du Québec, avec un débit journalier moyen annuel (DJMA) de 205 000 véhicules (2006) dans sa section la plus achalandée, aux environs du kilomètre 69, tout juste avant la jonction avec l’autoroute 40.

A-20: La section de l’autoroute 20 entre l’échangeur Turcot et le pont Champlain n’a pas d’appellation propre. Cette section forme un multiplex avec les autoroutes 10 et 15 et permet à l’autoroute de rejoindre la rive-sud.

A-40: À Montréal, la section de l’autoroute 40 comprise entre l’échangeur Décarie et le boulevard Henri-Bourassa (des sorties 66 à 87) est appelée autoroute Métropolitaine. Sur ses quatre premiers kilomètres, elle forme un multiplex avec l’autoroute 15, entre l’autoroute Décarie et l’autoroute des Laurentides. Au kilomètre 73, elle croise l’extrémité sud de l’autoroute 19, qui est à cet endroit un boulevard urbain. Sept kilomètres plus à l’est, au kilomètre 80, elle rencontre l’autoroute 25. C’est à cette jonction que la route Transcanadienne se sépare de l’A-40. La Métropolitaine se termine dans l’est de Montréal à la jonction avec le boulevard Henri-Bourassa. La 40 se poursuit vers l’est, en direction de Repentigny, Trois-Rivières et Québec sous le nom autoroute Félix-Leclerc. - Durée : 00:46:01



_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La plus puissante ligne électrique au monde (735 kv) – Les..

Message par Ben le Lun 31 Mar 2014 - 3:59

La plus puissante ligne électrique au monde (735 kv) – Les Grands Projets Québécois

En 1965, la première ligne à 735 000 volts jamais construite a été mise en service pour relier les centrales du complexe Manic-Outardes aux régions urbaines de Québec et de Montréal. Véritable percée dans le monde de l’énergie, cette technologie inventée par l’ingénieur québécois Jean-Jacques Archambault a rendu possible le développement des ressources hydroélectriques du nord-ouest et du nord-est du Québec.
Pour atteindre les zones de grande consommation, l’électricité parcourt souvent des distances énormes. Par exemple, de la baie James, où se jette l’eau turbinée par les huit centrales de la Grande Rivière, jusqu’à Montréal, il y a près de 1 000 kilomètres à vol d’oiseau. Or, plus la distance à franchir est importante, plus le risque de perdre en route une partie de l’énergie initiale est élevé. Il faut prendre des mesures particulières pour limiter ces pertes, d’autant plus que le transit de quantités considérables de puissance sur d’aussi longs parcours représente de lourds investissements.
Pour transporter de grandes quantités d’électricité, il est préférable d’augmenter la tension du courant afin de réduire les pertes électriques et le coût total du transport (on peut éviter la construction de lignes additionnelles, par exemple). Une grande partie de l’électricité produite par Hydro-Québec circule dans des lignes à haute tension à 735 000 volts. Sinon, le territoire serait couvert de pylônes : en effet, une ligne à 735 000 volts équivaut à quatre lignes à 315 000 volts, le palier de tension suivant.
En fait, Hydro-Québec est une pionnière dans le domaine du transport à haute tension ; elle a mis au point la première ligne commerciale à 735 000 volts, de même que les premiers appareils connexes fonctionnant à cette même tension. - Durée : 00:45:59

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Au coeur d’un sous-marin nucléaire

Message par Ben le Lun 14 Avr 2014 - 18:37

Au coeur d’un sous-marin nucléaire


L’USS Virginia est le dernier-né des sous-marins nucléaires américains. Conçu après la fin de la guerre froide, cet engin a un cahier des charges exigeant une grande polyvalence afin de répondre aux nouveaux besoins stratégiques. Entièrement conçu par ordinateur pour réduire au maximum les coûts de développement, il utilise les technologies les plus avancées : il est furtif et peut se rapprocher des navires ennemis, transporter des commandos de plongeurs et lancer des ogives nucléaires. Il peut également se frayer une voie à travers toutes sortes de profondeurs. Enfin, sa propulsion nucléaire le rend capable de naviguer pendant des années sans se ravitailler en carburant. - Durée : 01:29:00


_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hélicoptères de l’armée de l’air

Message par Ben le Mar 15 Avr 2014 - 18:03

Hélicoptères de l’armée de l’air


Depuis les célèbres Sikorski H34 et les fabuleuses Alouette, les escadrons d’hélicoptères de L’Armée de l’Air ont considérablement évolué et sont partie intégrante du dispositif de défense aérienne de l’état. Des engins de plus en plus perfectionnés sont aux mains de pilotes aux qualifications les plus hautes a fin de mener avec succès des missions de la plus haute importance et dont les difficultés sont toujours croissantes. - Durée : 00:48:46


_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

TGV, 30 ans de vitesse

Message par Ben le Jeu 24 Avr 2014 - 16:30

TGV, 30 ans de vitesse


Enquête de Région vous fera traverser 30 ans d’histoire ferroviaire. Que s’est il passé depuis le premier voyage de 1981 entre Paris et Le Creusot ? Le Train à Grande Vitesse fait partie de l’histoire de France. Un énorme projet industriel et politique qui a permis à la France d’occuper la première place mondiale de l’industrie du transport ferroviaire… mais pour combien de temps ?
Vous pourrez voir ou revoir les plus belles et les plus fortes images de 30 ans d’histoire ! Mais aussi rencontrer l’homme qui dessina le TGV, les entreprises qui ont mené à bien de gigantesques chantiers de travaux publics ou l’un des ingénieurs qui a conçu cette incroyable machine. - Durée : 00:58:27



_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Histoire de l’automobile américaine (1896 à 1950)

Message par Ben le Mar 27 Mai 2014 - 15:39

Histoire de l’automobile américaine (1896 à 1950)


Henry Ford est un industriel de la première moitié du XXᵉ siècle et le fondateur du constructeur automobile Ford. Wikipédia - Durée : 00:47:40



 Arrow  https://www.youtube.com/watch?v=GOLYDbNzb9Q

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

24 heures du Mans 1955

Message par Ben le Mar 27 Mai 2014 - 15:44

24 heures du Mans 1955


Le Mans, cela signifie vingt-quatre heures de course automobile à plein régime, à des vitesses délirantes et une lutte sans merci entre les constructeurs, et leurs pilotes : la plus longue course d’endurance au monde, créée en 1923. En ce 11 juin 1955, l’affluence est record avec 300 000 spectateurs. On s’attend à un duel Mercedes-Jaguar, le plus redoutable concurrent de Fangio – au volant d’une Mercedes Silberpfeil – étant le pilote Mike Hawthorn, sur un prototype Jaguar E. Deux autres bolides allemands sont en lice, dont l’un est conduit par le Français Pierre Levegh. Soudain, son engin couleur aluminium s’envole jusqu’à 4 m de hauteur pour exploser ensuite à l’intérieur de la tribune. On relèvera quatre-vingt-quatre morts et plus de cent blessés.

Pourquoi autant de victimes ? Des substances illicites avaient-elles été ajoutées au carburant ? À qui imputer la responsabilité de la catastrophe ?
- Durée : 00:52:34




 Arrow  https://www.youtube.com/watch?v=l-Hkqk0Flcg

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dossiers Forensic – Les preuves du feu

Message par Ben le Jeu 17 Juil 2014 - 18:00

Dossiers Forensic – Les preuves du feu



Les experts de la police scientifique cherchent à comprendre la cause la plus probable d’un incendie ou d’une explosion. Incendies, combustions dites spontanées, feux de forêts, tout ces phénomènes cachent souvent des délits ou des crimes. A Lausanne, en Suisse, rencontre avec un des plus grands spécialistes européens des sciences criminelles qui tente de mieux comprendre les incendies, leur évolution dans l’espace, leur origine. - Durée : 00:52:38


https://www.youtube.com/watch?v=FSLzZ_WRzSs

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Char FT 17 Renault

Message par Ben le Mer 23 Juil 2014 - 16:54

Le Char FT 17 Renault



Véritable révolution technologique, le FT17, petit char léger de 6.7 tonnes fut présenté à l’Etat major le 9 Avril 1917. Devant ses performances, 1000 chars furent immédiatement commandés. Char blindé de l’armé française de la première guerre mondiale.
Collection : Tanks – Les blindés de la Première Guerre mondiale - Durée : 00:42:01


https://www.youtube.com/watch?v=n1fOdq1MaJQ

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Naissance de l’espace Russe

Message par Ben le Lun 4 Aoû 2014 - 15:48

Naissance de l’espace Russe



Documentaire sur la station orbitale MIR
Mir fut la première station spatiale permettant l’exploitation spatiale habitée à long terme et était occupée par une série d’équipages effectuant des séjours de longue durée. Le programme Mir détenait le record de la plus longue présence humaine ininterrompue dans l’espace, de 3644 jours, jusqu’au 23 octobre 2010 (quand il a été dépassé par l’ISS), et il détient actuellement le record du plus long vol spatial d’un être humain sans interruption, de 437 jours et 18 heures, effectué par Valeri Polyakov. Mir a été occupée pendant un total de douze ans et demi durant ses quinze années d’existence. Elle pouvait accueillir un équipage résident de trois cosmonautes et plus lors de séjours de courte-durée. - Durée : 00:31:53


https://www.youtube.com/watch?v=m7IJdc_yHsM

_________________

  
Prévoyez le pire, le meilleur viendra toujours. 
BEN.
avatar
Ben
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 6685
Age : 56
Localisation : Belgique.
Date d'inscription : 17/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaires Vidéos Reportages: TECHNOLOGIE.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum